hamburger menu hamburger menu cross

7 de plus

Voir plus

Ecritoire « suzuribako » en laque d’or à décor de paysage sous la lune

  • Japon
  • Période Edo (1600-1868)
  • XVIIIe siècle
  • 24.2 x 22 x 4 cm
  • Collection privée parisienne (acquis au Japon dans la première moitié du XIXe siècle)

Description

L’écritoire de forme rectangulaire aux angles légèrement arrondis, décoré en laque d’or et d’argent dans les techniques maki-e, takamaki-e, hiramaki-e, nashijikirigane, avec des incrustations de feuilles de plomb. 

L’extérieur du couvercle est orné d’un paysage lacustre avec des montagnes en arrière-plan. En haut à droit, la lune voilée par les nuages. Au premier plan, trois chaumières avec des barques. L’intérieur du couvercle décoré d’un paysage montagneux avec au centre un pont enjambant une rivière. Le fond du suzuribakoégalement avec un décor de quelques habitations au bord d’une rivière. L’intérieur de la boîte abrite un plateau compartimenté pour la pierre à encre, les pinceaux et le compte-goutte en bronze doré et argent gravé (mizuhire). 

L’origine des suzuribako remonte à la période de Heian (794-1185). A cette époque, la pratique de la calligraphie et de la poésie était l’apanage de l’aristocratie. L’écritoire était donc un accessoire indispensable que les artisans déclinaient sous les formes les plus précieuses.

La production de laque d’or nécessite technicité et délicatesse. Il s’agit d’une production longue et coûteuse, car elle nécessite de nombreuses couches de laque sur lesquelles on sème des poudres d’or et d’argent.

Ecritoire « suzuribako » en laque d’or à décor de paysage sous la lune

  • Japon
  • Période Edo (1600-1868)
  • XVIIIe siècle
  • 24.2 x 22 x 4 cm
  • Collection privée parisienne (acquis au Japon dans la première moitié du XIXe siècle)

Découvrir plus de Laque

Retour à la collection return arrow
Retour à la collection return arrow
Exit fullscreen Exit fullscreen
Previous image Previous image
Next image Next image